La maîtrise du rythme à la guitare est un aspect important de la musique et peut-être difficile à maîtriser. Cependant, avec un peu de pratique et de patience, vous pouvez apprendre à jouer avec plus de précision et de cohérence. Même si certains sont plus à l’aise que d’autres, avec un peu de travail et de persévérance, tout le monde peut jouer en rythme ! Cette maîtrise est essentielle pour gagner en autonomie, appliquer les différentes techniques propres à chaque style et aussi être capable de jouer avec d’autres musiciens. Dans cet article, je vais vous partager mes conseils et astuces pour améliorer rapidement votre sens du rythme à la guitare.

john frusciante et flea sur scène
© KEVIN WINTER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Commencez par apprendre les rythmes de base

Tout d’abord, vous devez apprendre à compter le rythme. Cela peut être fait en utilisant des métronomes ou en comptant à voix haute. Vous pouvez également apprendre à l’identifier en écoutant des morceaux de musique et en essayant de les reproduire. Une fois que vous avez compris le rythme, vous pouvez commencer à les jouer à la guitare.

Quelques exemples de rythmiques de base à la guitare

  • Rythmique “Populaire” ou “Feu de camp”.
  • Rythmique Shuffle.
  • Rythmique Ballade.
  • Rythmique Country-pop.
  • Rythmique Cha-Cha.
  • Rythmique en Doubles-croches.
  • Rythmique Country.
  • Rythmique Reggae.

Dans un prochain article, nous verrons en détail ces différentes figures rythmiques qui constituent un excellent point de départ pour s’initier au rythme à la guitare.

Utilisez un métronome

Un métronome sera votre meilleur ami pour vous aider à garder le rythme. Au début, le tempo a tendance à flotter et le métronome sera toujours là pour vous le rappeler ! Cet outil est indispensable pour bien assimiler les différentes figures rythmiques que vous retrouverez dans les différents styles musicaux.
Dans un premier temps, commencez à travailler à un tempo lent pour bien entendre vos erreurs et donc les corriger plus rapidement. Prenez les bonnes habitudes maintenant et évitez ainsi de devoir tout recommencer dans quelques mois. Plus vous travaillerez vos rythmes lentement, plus vous progresserez rapidement. En résumé, vous devez décomposer votre mouvement pour mieux l’analyser et l’assimiler. Ensuite, accélérez progressivement et naturellement. Résultat garanti ! Même si le métronome parait ennuyeux à l’utilisation, c’est la clé pour donner du groove à votre jeu ou être en rythme tout au long d’un morceau. Vous allez développer votre métronome interne et ainsi pouvoir jouer plus aisément seul et en groupe. L’objectif étant de ne plus avoir besoin de vous concentrer sur votre main droite (si vous êtes droitier) et par la même occasion d’écouter davantage les autres. Ce qui vous semble compliqué au début, deviendra un automatisme par la suite.

Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Trop vieux pour apprendre à jouer de la guitare ?
Comment améliorer son sens du rythme à la guitare. Métronome Korg MA-2.
Métronome Korg MA-2

Enregistrez-vous

Vous pouvez aussi enregistrer vos sessions de jeu et les écouter pour vous assurer que vous jouez le bon rythme. L’utilisation d’un smartphone est amplement suffisante pour savoir si vous êtes régulier. Il peut être aussi judicieux de se filmer pour bien visualiser les mouvements du bras et mieux vous rendre compte de la cadence en temps réel. Conservez vos enregistrements pour mieux évaluer votre évolution dans le temps et apprécier vos progrès. C’est toujours motivant ! Je vous parlerai dans un prochain article des différents types d’enregistreurs actuels.

Comment améliorer son sens du rythme à la guitare. Enregistreur numérique Zoom H1.
Enregistreur numérique Zoom H1.

Jouez en groupe pour améliorer votre sens du rythme à la guitare

Jouez avec des musiciens expérimentés. Cela vous aidera à apprendre les subtilités des rythmes et à améliorer votre jeu. En effet, jouer en groupe permet souvent de vaincre certains blocages liés au rythme. On se synchronise avec le batteur, le bassiste et les autres membres du groupe. Cela permet aussi de se rendre compte que ce ne sont pas forcément les autres qui ne sont pas en place… 😉 Répétitions et remises en question sont généralement bénéfiques pour progresser et travailler sur son ego ! 😉

Guitaristes sur scène. Jouer en groupe.

Pratiquez régulièrement

La pratique régulière est essentielle pour développer votre sens du rythme. Arrêtez de procrastiner et passez à l’action : jouez ! Prenez le temps de pratiquer chaque jour sur des exercices ou des morceaux et vous ferez des progrès rapidement. Essayez aussi de vous entrainer sur des backing tracks (enregistrements audio) pour travailler vos rythmiques ou vos gammes.

Détendez-vous et ressentez le rythme

Pour bien jouer en rythme, il faut le sentir dans l’ensemble de votre corps, des pieds à la tête. Une fois compris, le rythme ne se pense pas, il se ressent. Cela doit devenir instinctif et non réfléchi. Ne vous prenez pas trop la tête à l’intellectualiser, vivez-le !

La règle consiste à qualifier la main rythmique, celle qui gratte les cordes : main droite pour les droitiers, main gauche pour les gauchers. 😉

  1. Lâchez prise, détendez-vous et le rythme viendra à vous.
  2. Identifiez le tempo du morceau ou du métronome. Le tempo est la vitesse d’exécution d’un morceau de musique.
  3. Tapez sur le sol avec votre pied, de préférence sur tous les temps ou simplement sur le temps fort (c’est le 1er temps de la mesure sur lequel le son est plus accentué, plus marqué).
  4. Restez en rythme et ne vous arrêtez pas.
  5. Positionnez votre main gauche sur l’accord de votre choix.
  6. À voix haute, comptez 1, 2, 3, 4 (dans 99% des styles comme le rock, la pop, le folk, il y a 4 temps dans une mesure). Chaque fois que votre pied touche le sol, comptez un temps.
  7. Commencez à battre le rythme (gratter les cordes) avec votre main droite sur le temps 1 puis laissez-passer le 2ᵉ, 3ᵉ, 4e temps et recommencez à gratter le temps 1 suivant et ainsi de suite…
  8. Ensuite, battez le rythme avec votre main droite sur tous les temps : 1, 2, 3, 4 et seulement vers le bas (à chaque fois que votre pied touche le sol).
  9. Vous pouvez aussi alterner les temps : par exemple, vous grattez l’accord uniquement sur le temps 1 et sur le temps 3 tout en continuant de battre le rythme à la main droite, c’est-à-dire continuer à faire le geste bas-haut / bas-haut…
  10. Puis continuez en battant le rythme avec votre main droite sur tous les temps et aussi sur tous les contre-temps : 1 et 2 et 3 et 4, de bas en haut. La main suit le mouvement du pied (bas-haut-bas-haut…). Autrement dit, vous avez gratté 8 fois l’accord : 4 x vers le bas, 4 x vers le haut : bas-haut / bas-haut / bas-haut / bas-haut.
  11. Et surtout ne vous arrêtez pas ! Votre synchronisation pied-main doit-être continue. En effet, cela vous permet d’avoir une dynamique constante dans votre jeu et donc une meilleure musicalité dans le « gratté » de vos accords.
  12. Pensez aussi à anticiper le début de votre exercice ou morceau en battant le rythme, à vide (sans gratter) pour démarrer avec la bonne énergie dès le début. 😉
Les personnes qui ont lu cet article ont aussi lu :  Comment faire des accords à la guitare
Guitaristes sur scène.

Écoutez de la musique

Écoutez différents styles musicaux et essayez de comprendre le rythme joué. Suivez le tempo avec votre pied ou votre main, puis essayez de le reproduire à la guitare. Concentrez-vous particulièrement sur le rythme du morceau et la façon de gratter les cordes même si vous faites des fausses notes. Si vous êtes droitier, focalisez-vous sur votre main droite tout en étouffant les cordes à la main gauche. Cela vous aidera à améliorer votre régularité.

Voilà, j’espère que cet article vous aidera à améliorer votre sens du rythme et notamment à comprendre l’intérêt de le maîtriser pour progresser rapidement et efficacement. Que vous jouiez des rythmiques, des arpèges ou des solos, et quel que soit votre style de prédilection, le paramètre rythmique est primordial. L’énergie d’une chanson passe avant tout par la rythmique. C’est elle qui vous fait taper du pied et vous donne envie de danser. D’où l’importance de travailler d’abord ses changements d’accords en rythme.
N’hésitez pas à partager vos conseils dans les commentaires. Bonne gratte à tous et à bientôt ! 🙂